Les Dieux Egyptiens

Cartouche de Osiris

Osiris

Dessin représentant Osiris

 

L'une des grandes divinités égyptiennes, il était adoré comme dieu de la végétation et de l'agriculture. Le centre le plus important de son culte était Abydos. Représenté sous forme humaine, avec le visage peint en vert, couleur de la régénération, et portant l'étroit manteau qui moule son corps et lui donne l'aspect d'une momie. Il est accompagné des attributs royaux typiques : le sceptre, le fouet, la crosse et la couronne blanche de la Haute-Egypte, flanquée de plumes. Parfois ses chairs sont noires, et souvent il est représenté à l'intérieur d'un naos ou d'une chapelle.

L'on croyait qu'à l'origine il avait été un roi humain, celui qui avait apporté la civilisation en Egypte. Il fut tué par son frère Seth et son corps démembré fut dispersé dans toute l'Egypte ; après sa mort, Isis conçut de lui un fils qui fut appelé Horus enfant. Elle rassembla les membres épars de son époux et Horus, lorsqu'il fut grand, combattit Seth et triompha de lui, vengeant ainsi la mort de son père. Enfin, le conseil des dieux fut réuni pour décider qui était le vainqueur de la querelle. Le conseil donna raison à Horus et Osiris ressuscita, devenant le roi des morts et le juge des enfers. Le pharaon défunt était identifié à lui. Le mythe est raconté dans les œuvres de Plutarque. Le culte d'Osiris donnait aux Egyptiens l'espoir d'une vie après la mort.

Photo du Livre des morts, détail avec le défunt face à Osiris
Livre des morts, détail avec le défunt face à Osiris